J’ai testé : la musique qui provoque des frissons

 

Je suis tombée il y a quelques semaines sur un article fort intéressant sur le pouvoir de la musique à provoquer des sensations  particulières dirons nous. Il s’agissait d’un article intitulé Quand la musique provoque des orgasmes. Alors curieuse, j’ai voulu tester.

Nous avons toutes et tous déjà eu le frisson en écoutant certains titres de musique. Peut importe le titre d’ailleurs, cela n’a pas d’importance en soi. Mais qu’une étude soit menée par des scientifiques et des analystes en musicologie sur le sujet, ça m’a titillé. Dans l’article, il est question du Concerto n°2 pour piano de Rachmaninov (Sergeï de son petit nom, né en 1873 en Russie et décédé en 1943 aux Etats-Unis). Sans plus tarder je vous laisse écouter et regarder la vidéo.

D’ailleurs petite parenthèse: comme je cherche encore le meilleur format possible pour les articles, dis-moi dans les commentaires si tu préfères les vidéos Youtube ou les playlistes Spotify. Merci tout plein!

J’ai choisi celle-ci par ce que le pianiste à mon sens n’en fait pas des caisses avec une gestuelle exagérée. Peut être que les spécialistes en musique diront que l’intention était moins forte… Enfin toujours est-il que je regarde très peu de vidéos de concerts classiques justement par ce que je trouve les solistes pompeux à rouler des mécaniques. Mais ça chacun voit midi à sa porte. Bref, Monsieur le Pianiste Simon Trpceski, [à tes souhaits pour la prononciation] m’a semblé être vraiment avec l’orchestre et pas dans le « moi soliste » et plutôt fluide dans ses gestes, laissant ses doigts se promener sur le clavier plutôt que de faire une performance autre que musicale.

Mais revenons-en au sujet : Alors? As-tu eu le grand frisson? As-tu ressenti quelque chose? Je t’avoue l’avoir écouté plusieurs fois avant de donner mon ressenti. Et bien je dois t’avouer que… j’ai eu un frisson. Plus? Non quand même pas, disons que ça reste principalement au niveau cutané. Mais peut être qu’un virtuose, plus à l’écoute, plus sensible, aux sens plus développés en musique, saurait y arriver. Il n’empêche que j’ai quand même senti quelques secousses dans mon cerveau et quelques frissons le long des bras. Après je ne sais pas toi, mais il me semble que ces sensations sont accrues lorsque l’on est présent au concert. Comme si tout était plus physique…

Quelle musique t’a donné le plus grand frisson de ta vie?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s