De la vie privée sur Internet… surtout quand on blog

 

Bonjour à toi, lecteur, lectrice,

Je sais que je ne suis pas la mieux placée pour parler de ce sujet. Moi, petite blogueuse toute riquiqui qui n’a qu’une 100aine de vue par mois (oui par mois) et qui n’a commencé qu’il y a quelques semaines dirons-nous… Je ne sais pas ce qu’est la pression mise sur les « grandes » de ce monde de la blogo.

Mais tout de même, je le vois, je le soupçonne si ce n’est que je le sais: la vie privée sur Internet n’est plus vraiment privée. Certaines arrivent à faire la part des choses (Coline n’a il me semble jamais montré son enfant ou son amoureux par exemple) tandis que Marie fait part de quasi tout de sa maison, son homme du moment, son chien… Bref, la presque totale.

Sur Internet, la tentation est facile. On aime toutes et tous (moi inclus donc) en savoir plus sur les personnes qui communiquent avec nous, qui nous montrent une partie de leur vie, de ce qu’elles (ou ils) aiment, ou pas, de leurs voyages, sorties, pensées, tout ça… les lecteurs sont en demande.

Plus on en montre, plus on est « crédible »

En savoir plus sur la vie, l’environnement, les habitudes ou l’entourage des personnes que l’on côtoie par la voie virtuelle donne un semblant de mérite, d’intérêt, si ce n’est qu’autorité. « Elle je la crois par ce qu’elle est comme ci, comme ça, qu’elle a fait telle ou telle chose ». On ne s’inquiète plus des diplômes qualifiants des personnes (qui bien souvent sont étudiants ou en recherche d’activité et qui comblent leur temps libre par la création d’un blog) pour justifier la valeur des propos, mais par le fait de tout savoir sur elles. On croit la personne comme on croirait un/une ami(e) dont on connait la vie, les envies… Avec Facebook, la vitrine du « moi » se doit d’être parfaite. La meilleure photo possible, avec une jolie bannière… Ne montrer que ce qui se passe d’extra-ordinaire dans nos vies, que cela soit bien ou non d’ailleurs. Certains ont des « vies Facebook » qui vendent du rêve, et d’autres qui l’utilisent pour se plaindre tout le temps, cherchant l’intérêt de leurs amis ou de leur communauté. Dans les deux cas, le but est d’attirer l’attention pour se sentir valorisé.

J’ai pas mal étudié Facebook, son fonctionnement, les comportements des utilisateurs… Twitter ne fonctionne pas comme ça. C’est plus un outil de veille d’actualités pour les marques, et d’outil pour donner sa pensée du moment, sur le vif, pour les particuliers. Par contre, les blogs, Youtube et Pinterest sont presque pires que Facebook au sujet de l’intrusion des réseaux dans la vie privée. Dans le meilleur des cas, les utilisateurs usent et abusent de leur smartphone pour prendre des instants de leur vie en direct. Dans le pire des cas, on fait passer pour vrai des scènes très travaillées, avec lumières artificielles, photographe… Je parle de pire et de meilleur à propos de la valeur réelle de ce qui nous est, à tous, donné à voir.

Bien entendu ces efforts déployés pour donner à voir de jolies images est compréhensible. Je ne critique pas cela.

La blogueuse parfaite est une menteuse

As-tu déjà vu des « Get Ready with me »? Ce sont des vidéos où l’on voit la personne se lever et se préparer pour la journée. Je te laisse Google pour que tu te fasses une idée de la chose… Bref. La fille qui se lève en mode « Je m’étire comme un bébé et je souris à la caméra » alors que tu soupçonnes qu’il est 14h de l’après midi vu la lumière qu’il fait dehors quand tu vois le moment où elle ouvre les volets… Très peu pour moi. Dans leurs vidéos/articles/photos, tout est bien rangé, parfaitement posé et propre. Je ne sais pas toi petit lecteur, petite lectrice, mais chez moi, c’est un chouilla plus le dawa [sans être bordélique toutefois].

Mais on aime voir ces jolies images de vie parfaites, qui vendent du rêve. On se doute fortement qu’il y a une grosse part de mensonge là-dedans, histoire de rendre notre vie plus intéressante, plus attractive, plus… plus. Pour cela la blogueuse ment. Pas tout à fait, mais un peu. Elle range dans un coin en hors-champs la vaisselle qui traine de la veille, elle nettoie et range soigneusement sa salle de bain avant de poser sa caméra dans la pièce, elle passe un coup de fer à repasser sur sa couette pour éviter les plis… Ou encore elle refait sa manucure et se maquille au minimum pour paraître fraîche au naturel. Le quotidien est donc pour beaucoup sur-joué.

Le tout bien sûr en admettant (mais j’ai de forts doutes) qu’il n’y ai pas de rajouts inventés dans les contenus des articles. Petits mensonges pour enjoliver la situation, pour se rendre un peu plus intéressant(e).

Comment faire alors?

Pour moi ça sera simple. Pas de photo de moi (surtout de mon visage je veux dire) sur le blog. D’ailleurs, à moins qu’un miracle se produise et que 200 000 personnes se mettent à lire ce blog [peut être? Sait on jamais] il n’y aura que le blog. Pas de Facebook de Grenade Paquelin, ni Twitter, ni Insta, ni… ni. Pas la peine de me chercher tu trouveras juste mon compte Spotify et Pinterest que tu connais peut être déjà et où je trouve de quoi te fournir du contenu sur ce blog. C’est tout. Il ne sera pas question avant très longtemps de voir ma trogne donc, ni celle de mon entourage. Au mieux tu auras quelques vues d’objets qui m’appartiennent, de détails qui n’ont rien de vraiment personnel, de paysages qui m’entourent comme ce fameux couché de soleil au Bord de mer, mais pas plus.

Pourquoi? Par ce que d’une part je ne suis pas une célébrité suivie par des milliers voir millions de personnes et que ça n’intéresse pas (encore?) grand monde, et d’autre part par ce que je tiens à ce que ma vie privée reste privée. De toute manière pour le moment elle n’a rien de folichon, je t’assure. Et puis finalement un blog est déjà assez privé comme ça, puisqu’il contient des choses qui me touchent, qui m’intéressent, qui me plaisent (ou non), et que ce sont mes mots. J’ai déjà tenu un blog il y a plus de 10ans, j’étais une jeune ado et même là je ne montrais rien de ma « vraie vie ». Et c’était très bien comme ça.

Après, si tu veux en savoir plus, laisse un commentaire, pose-moi des questions… Je te répondrais, promis.

Publicités

2 réflexions sur “De la vie privée sur Internet… surtout quand on blog

  1. Salut Grenade Paquelin,
    Bon article, tu as des idées, de l’inspiration, c’est intéressant comme sujet !
    Je me pose la question à chaque fois que je poste sur mon blog. Est-ce que ça je le mets ? Est-ce que c’est pas trop privé ? En fait, je parle de mes goûts, je mets de jolies photos que je trouve sur internet (en essayant le plus possible de citer la bonne source), mais en aucun cas je dis qui je suis, d’où je viens, et surtout pas de photo de ma famille, etc. Mais est-ce que c’est déjà trop de dire où je suis allée en voyage, de montrer quelques vues de mes voyages ?

    Aimé par 1 personne

    • Bonjour Miss,
      Je pense que dans tous les cas, le fait de parler de soi, de ses impressions, de ce que l’on aime… c’est parler de soi. Quelqu’un qui me connait bien et qui passe par hasard sur le blog (sans avoir connaissance qu’il s’agit du mien) pourrait se douter, deviner, par ce que nous sommes aussi nos goûts, nos choix, nos idées (surtout nos idées j’ose espérer). Aussi, nous avons certaines réflexions, certains sujets de préoccupation en fonction de ce qui se passe dans nos vies. Tout cela fait partie de nous. Tout simplement.
      Ceci dit, il est déjà trop tard. Le fait d’avoir un compte sur n’importe quel réseau social que l’on alimente, quelque soit notre identité, capte toutes les infos qu’on lui donne. Facebook, Google savent où tu es allé, peut être ce que tu as mangé et combien ça t’a couté.
      Mais finalement est ce que c’est important? A partir du moment où on n’a rien à se reprocher, ne peut-on pas parler de tout sans avoir peur de reproches?

      Bonne soirée/journée Miss. Merci beaucoup pour ton commentaire.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s