L’histoire d’une image…

Elle est là, comme tout les soirs. Depuis des mois, chaque nuit elle s’installe à la table du fond pour lire. Elle l’attend. Elle sait qu’il viendra. Comment? Elle n’en a aucune idée. Il fini toujours par arriver. C’est comme ça tous les soirs.

Comme chaque soir, elle commande un verre différent. Aujourd’hui, c’est un cocktail à l’orange avec des morceaux de cannelle parfumés flottant à la surface. Le verre, posé sur une table en rotin, juste à côté de son livre, reflète les lumières de la ville nocturne. Des éclats de rouge, vert et orange scintillent par intermittence à travers la vitre ruisselante des gouttes de pluie qui s’abattent depuis la veille déjà. Au pied de la table, le chat de la propriétaire des lieux. Un vieux persan roux qu’elle a toujours trouvé hideux avec son museau retroussé et son regard vicieux. Il passe, se colle à sa cheville avant de poursuivre sa route vers le bar. Là bas sont accoudés deux hommes, la cinquantaine bien passée. Des habitués. Le premier porte un béret et un veston marine assorti. C’est tout ce qu’elle peut voir de lui, car il lui tourne le dos. Le second a la peau marquée par les épreuves que la vie et le tabac à l’odeur de mort goudronnée lui ont fait subir. Il n’a presque pas de cheveux, et son col remonté cachant son menton donne l’impression qu’il a une tête de rapace, vif et fourbe à la fois. Une forte odeur de cigarette imprègne les murs, vestige d’une autre époque ou fumer dans les bars était encore autorisé. La barmaid, une petite bonne femme d’un mètre cinquante, très brune, est habillée d’une robe moulante et très courte. Sa bonne humeur constante et son énergie lui donnent le sourire. Elle a quarante ans passés et elle parait si pleine de vie ne serait-ce qu’en préparant un café.

Elle décroche son regard des deux hommes d’un coup. La porte s’ouvre. Il est là. Ce soir il porte un tshirt sous sa chemise noire. Le jean est parfaitement ajusté. La barbe taillée de façon négligemment étudiée. Son regard fait le tour de la salle. Il se dirige vers le bar, passe commande avant de la rejoindre. Ses yeux verts sont magnifiques. Il s’assoit, la fixe un moment, un sourire timide aux lèvres.

« Ca va?

– Oui. Et toi?

– J’ai un truc à te dire… »

Il part alors dans un récit à propos d’une femme. Une histoire de projet qu’il a… A vrai dire elle était plus absorbée par ses iris et captait uniquement par bribes ce qu’il lui racontait. Un goût amer lui traverse la gorge, un sentiment étrange, qu’elle n’a jamais ressenti s’empare de ses pensées.

« Ca va?

– Hum?

– Tu ne dis rien!

– Désolée… je… je me suis perdue…

– Je comprends… C’est moi qui suis désolée. »

Il se lève. Ses yeux sont à présent gris, tristes. Son pas est lent. Il s’éloigne. D’un coup, elle prend peur. Panique. Se lève d’un coup faisant presque chavirer la table. Le verre encore plein perd son équilibre, roule un peu et chute. Fracas sur le sol. Le chat bondit du bar dans un miaulement d’effroi. Les fenêtres éclatent, les murs se brisent, comme si tout se délitait autour d’elle. Il n’y a plus de sol sous ses pieds. Elle tombe.

Sursaut.

Le soleil se lève. Elle passe une main dans ses cheveux en désordre en fixant le plafond qui lui faisait face. L’instant d’après, assise sur son matelas, elle observe ses mains, se rappelle. Encore une fois tout lui échappe.

Publicités

4 réflexions sur “L’histoire d’une image…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s