Quand je procrast…

Coucou mon chouchou [rime en -ou]

Cette semaine, comme beaucoup de semaines, j’espère (comme beaucoup de gens beaucoup de semaines, histoire de me sentir moins seule) procrastiner un peu. Mais procrastiner en faisant des choses, histoire de me donner une pseudo bonne conscience et justifier que je n’ai pas eu le temps de faire tel ou telle action importante.

Quand un rien devient une une priorité

Je me rappelle quand j’étais en Master. Il fallait écrire, beaucoup écrire. Et surtout se poser la question de chaque formulation, de chaque mot, de la justesse de chaque virgule… C’était un exercice que je détestais. J’adore écrire. Mais j’ai haïe la recherche. Bref, quand il fallait que je me mette à écrire, j’ai toujours trouvé mieux à faire. C’est là que, moi qui n’aimais absolument pas faire la vaisselle, je me mettais à récurer chaque assiette et petite cuillère, et surtout à les essuyer aussitôt pour pouvoir directement tout ranger. Idem pour le ménage des surfaces, où chaque joint devait être passé à l’inspection d’une petite brosse pleine de nettoyant/désinfectant.

Bizarrement, ça devenait extrêmement passionnant de faire tout ça pour, une fois la tête relevée du carreau en faïence « Wouah, c’est beau, c’est propre! ». Tout ça pour reprendre une douche, puisque j’ai du mal à supporter les odeurs de détergents sur ma peau. Logique quand tu nous tiens…

Et puis franchement, il faut bien s’y coller de temps en temps à ses tâches, non? Alors pour une fois qu’on a le courage de se lancer. On ne va pas s’en priver!

Ce qui m’amène à penser que je devrais…

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Ho… et puis non!

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

[PS: pour palier au fait que cet article soit inintéressant au possible, il aura le mérite de rester absolument dans le concept de son sujet]

Publicités

2 réflexions sur “Quand je procrast…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s