Celle qui

Bonjour petit lecteur, petite lectrice,

 

Il y a quelques mois temps, on m’a posé la question de quelle était MA chanson préférée. Pas celle du moment, pas non plus une liste du type Top 5… LE titre que je préfère par dessus tous les autres de tous les temps. C’est une question qui pour moi est très difficile tellement j’écoute de la musique au quotidien et que j’associe les choses à des événements de ma vie. J’ai donc réalisé une sorte de « TAG » avec différentes catégories puisque le choix est trop compliqué:

Celle qui me donnera toujours le grand frisson: Hallelujah

Je l’ai déjà placée une ou deux fois dans les playlistes du blog… c’est sans doute un site. Des les deux premières notes, la peau commence déjà à avoir la chaire de poules. Arrive la voix, douce, calme, mélancolique… Nous connaissons tous la version de Jeff(ounet pour les intimes), mais on oublie souvent qu’à l’origine c’est un morceau de Leonard Cohen. Reprise à l’infini, certaines versions m’ont beaucoup touchées. Qu’elles soient plus tournées vers la soul music avec une voix féminine,  ou plus rock, par Bon Jovi (héhéhé oui) ou joué au violon dans le métro par Lindsey Stirling (avec un petit son irlandais dans les notes)… à chaque fois c’est juste… Je te laisse cliquer sur les liens par ce je n’ai vraiment pas pu en choisir une seule version. On sera tous d’accord sur la première mise dans l’article mais les autres valent vraiment le détour aussi.

Celle qui me rappelle plein de souvenirs:

Stand by me est une musique d’enfance. Elle me rappelle pour le côté joyeux cette scène de dessin animé ( je me suis toujours dit que les créa avaient du prendre un truc louche avant de la faire… ). Elle me rappelle aussi ces moments dans la vieille R18 où je montais le son de la radio dès que j’entendais les premières notes de ce morceau de Ben E King sur RTL2.

Celle qui me redonne toujours le moral:

Ce morceau de jazz me rappelle aussi de bons souvenirs, mais il a ce pouvoir de me redonner la confiance et le dynamisme que j’avais à cette période. Ses airs de jazz me rappellent que si on se donne les moyens, on peut faire tout ce que l’on veut. C’est juste une question de motivation. Alors souvent je l’écoute en boucle en travaillant.

Celle qui est la plus magique:

Je n’ai rien d’autre à dire que « paie ta vélocité »… C’est juste magnifique autant dans la vitesse d’exécution que dans l’intensité. Camille, bravo! Par ce que j’ai rarement entendu des version aussi touchante. Sur ce je te laisse écouter et profiter de ce merveilleux moment que nous a permis Vivaldi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s