L’envers de l’héroïsme

Être une héroïne, c’est être une Super Woman. Gérer au moins 3 vies en même temps: celle de Wonder Grenade, celle de Maman Atomique (pour Monsieur 4 Pattes), et aussi d’être humain normal histoire d’avoir une double identité et d’être un minimum tranquille.

« Minimum »! par ce qu’en fait c’est pas facile tous les jours d’être Wonder Grenade.

Le problème d’être Wonder Grenade, c’est quand tout le monde dans ton entourage te prend pour la Super Girl Power de la Mort Intersidérale qui Tue sa Race (et bien plus encore) et qui peut te sauver la vie. C’est pour ça que d’instinct, personne n’hésite à te dire tous ses problèmes.
– Keski’ya kivapa mon pti poulet ? Et du coup, déjà que t’as tes 3 vies à gérer, tu te retrouves avec les vies de tous les autres.

65151e3097516387455df78dc2379183

Source (tu remarqueras que j’aime bien les mugs en tout genre)

Stress, problèmes financiers, professionnels, incertitude sur l’avenir… Problèmes de santé plus ou moins graves, voir le fameux « t’façon j’vais finir par crever ». Non mais sérieusement ? Est ce que toi aussi tout ton entourage vient te casser les b*rnes [bOrnes… voyons] avec tous leurs problèmes ? En précisant bien qu’ils n’en parlent qu’à toi et à toi seul(e), par ce que « ça reste entre nous hein!!! T’en parle surtout pas à Machin » ?

Donc oui, être Wonder Grenade n’est pas de tout repos tous les jours. Si Bruce Wayne cache sous sa cape le trauma du décès de ses parents, c’est peut être par ce que derrière chaque super héro en collants se trouve une personne humaine… Et le truc un peu désagréable dans tout ça, quand on est Wonder Grenade, c’est que pour notre entourage, on n’a pas de problème. C’est pas possible. C’est pas normal, ou alors se sont de tous petits problèmes pour lesquels ont ne peut rien ou alors pour lesquels on en fait des caisses histoire d’avoir quelque chose à raconter. Ben voyons! Des fois, moi aussi j’aimerais enlever la culotte en frou-frou qui est par dessus mes collants à pois (juste pour le côté un peu exubérant) et mettre un jogging en pilou-pilou le dimanche pour n’avoir rien d’autre à faire que des pancakes, boire du thé devant une bonne série et ne plus me prendre la tête sur 36 milles problèmes et inquiétudes…

5b16ea0cba84cd676afb057df95448f1

Source (même ma copine Wonder Woman va aux toilettes…)

Et si toi aussi tu as pensé à CA en lisant « et bien plus encore », Like cet article! 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s