Et après le silence: secret du Bonheur

Le bonheur… ou plutôt Bonheur. Bonheur est le meilleur ami de Joie. Joie tu la connais si tu as vu Vice Versa. Joie et Bonheur se connaissent, pour la simple et bonne raison que c’est Bonheur qui a aidé Joie à avoir son emploi. Après quelques années de service et d’insouciance, Bonheur pris sa retraite, avec Insouciance, et laissa sa place à Joie. Et l’insouciance, Joie en aurait eu bien besoin. C’est pour cette raison qu’elle embaucha d’autres personnes pour l’aider. Et tu connais la suite…

Bonheur n’est plus là.

Et comme le dit si bien notre bon ami Sartre, l’Enfer, c’est les autres. Car les autres n’ont plus non plus Bonheur auprès d’eux. Tout comme on se sépare de sa première peluche ou de son doudou après 6 ou 8 ans, Bonheur et Insouciance s’en vont en grandissant.

J’aime Bonheur. J’aime Insouciance. Et j’aime mon nounours qui est toujours dans ma chambre. J’aime les petits instants à soi, plein de calme et de tendresse, comme cet instant précis où je suis au frais chez moi, avec un grand sirop de citron bien frais à boire à la paille, et Monsieur 4 Pattes qui me lèche le pied. Oui. Pour toi ça peut te paraitre ridicule, surtout que ça chatouille et que c’est un peu sale (pour certains). Mais moi j’aime ça. Et quoi de mieux dans ce monde de brut que d’apprécier des petites choses sans se soucier de l’avis des autres ? Par ce que oui. Ton avis, je m’en fiche. Tu es un autre, donc tu es l’enfer aussi. Malgré toi. Et tu n’as pas à t’excuser. Je suis ton enfer à toi aussi.

Mon secret du bonheur

Pour que Bonheur revienne de temps en temps par chez moi, j’ai trouvé la solution. Au milieu de tous, quand la vie avance sans cesse comme un torrent inépuisable, avec ses remous incessants qui nous épuisent de jour en jour… il y a le silence. Le silence, c’est quand on s’assoit sur le bord de la berge et qu’on regarde les autres dériver. Le silence, c’est ne rien dire alors que les autres appellent à l’aide. Le silence, c’est regarder par la vitre d’une voiture quand quelqu’un pleure depuis des heures juste à côté, et regarder la nuit. Le silence, c’est s’enfuir des problèmes que les autres nous mettent sur le dos quand on n’en a pas la responsabilité. Le silence, c’est regarder la colère dans les yeux des gens et ne rien dire. Le silence, c’est faire le vide dans sa tête, et s’évader, s’échapper à toute vitesse pour un monde avec des châteaux dans le ciel et des esprits protecteurs d’arbres. Puis le silence, c’est aussi le dernier refuge après des heures et des jours et des semaines et des mois à essayer de comprendre pourquoi, comment. Le silence c’est quand on est fatigué de chercher et que finalement ce que l’on trouve à regarder, là, juste sous nos yeux est magnifique.

C’est ça, le bonheur.

Quand je me lève le matin, que je m’assoie sur le perron en oubliant l’existence de mes voisins, et que je regarde voler une abeille en buvant mon thé trop chaud. C’est ça le bonheur. C’est m’allonger sur des palettes trop dur au soleil juste pour être dehors. C’est faire un câlin à Monsieur 4 Pattes en rentrant le soir et m’allonger par terre auprès de lui juste pour le sentir tout contre moi. C’est aussi prendre le temps d’écrire, pour le blog, ou autre, et essayer de faire passer un message un peu complexe et en même temps tellement simple. Le Bonheur, c’est de ne pas s’en faire pour demain, par ce que demain « on verra ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s