WARNING: j’ai arrêté les hormones

Il y a quelques temps sur le blog (en même temps « où ailleurs? » me diras-tu?) je t’avais parlé de ma volonté d’arrêter les hormones. Sujet Ô combien féminin et tabou: ces petites choses que l’on ingère tous les jours, je n’en voulais plus. Avant de t’expliquer le pourquoi du comment et de découvrir mon journal de bord Post-Arrêt, voici l’état des lieux de mon petit moi (insignifiant):

Pourquoi j’ai pris des hormones ? 

La prise de ses petits cachets que l’on nous force à consommer quotidiennement et qui ne sont que trop rarement remboursés a commencé tard dans ma vie de jeune fille. Je n’avais aucune raison apparente d’en prendre avant. La raison ? Un mec (bah bravo). Comme j’avais de gros problèmes d’acné, genre ravagée (attention si tu es en train de manger), ma médecin généraliste m’a prescrit la fameuse Diane 35. Oui, cette pilule même qui n’est pas un contraceptif mais un traitement qui bloque les hormones responsables de la pilosité excessive. Celui-ci étant tellement fort… qu’il stoppe net la fonction des ovules. WOUAH !

Je l’ai prise pendant un peu plus d’un an. Effectivement ma peau n’avait jamais été aussi belle. Mais plus les mois passaient, et plus un effet secondaire apparu. J’avais des nausées. Chaque début de cycle (reprise des pilules) j’avais des nausées et n’arrivais plus à manger. Ca a commencé par une journée, puis 3 jours, puis une semaine jusqu’à 2 semaines à ne manger que de la soupe et des compotes. Alors j’ai dit stop.

Stop pour une autre pilule, Jasminelle. Une copine de Diane un peu moins forte. Mais un an encore plus tard, les effets recommençaient, en plus du stress quotidien de l’oublier. D’autant que je me déplaçais très souvent les weekends et pendant les vacances scolaires.

La pilule, j’en ai eu marre. Passage donc par l’anneau. Le Nuvaring. Ma foi c’est génial. On y pense pas. Aucune gène. Juste qu’il faut l’enlever et le remettre toutes les 3 semaines. Seul bémol… le prix, et le non remboursement par la sécu et la mutuelle. Au début je me disais « bon… aller… 30€ pour 3 mois ça passe ». Sauf que 3 ans je me suis retrouver à payer 60€ par boite, l’inflation ayant fait son travail (ainsi que les marges des pharmacies).

Donc stop. Il me faut une autre solution qui soit toute aussi simple d’utilisation et moins chère.

Pourquoi j’arrête les hormones ?

J’ai arrêté par ce que deux fois j’ai eu des effets secondaires indésirables. Autant j’aurais pris une taille de soutif que ça ne m’aurait pas dérangé, autant ne plus manger alors que je suis à peine plus grosse qu’une écrevisse… non merci. Aussi par ce qu’il n’y a pas d’autres mode contraceptif avec hormones qui me convienne. La pilule me stress trop par risque de l’oublier, l’anneau est trop cher, l’implant a une fort risque d’arrêt des règles et là bonjour la panique totale j’aurais l’impression d’être enceinte tous les mois et à user mon RSA en tests de grossesse… Il me reste donc que le stérilet. Et quitte à choisir entre les deux… autant éviter de s’injecter H24 des substances dont mon corps n’a pour le moment pas besoin. Ainsi je choisi une pose de DIU Cuivre, en version short puisque je n’ai pas eu (l’immense, le bonheur, le… bon on arrête de se moquer là) d’enfants.

Bilan à M+1

Pour le moment j’en suis à M+1 sans hormone. Je n’ai pas encore le stérilet car j’attends une période un peu plus tranquille pour le faire. Apparemment il peut y avoir des douleurs intenses les jours suivants et ce n’est pas vraiment le moment pour moi. Mes deux principales craintes sont tout d’abord de retrouver la peau de mes 20 ans, une véritable horreur comme tu as pu le voir (mais ce n’était pas moi sur la photo). La seconde est bien entendu que ça me fasse un mal de chien. Mais ça, on verra plus tard. J’ai arrêté l’anneau il y a un mois et mon cycle n’a pas été déréglé plus que ça. Un « retard » de deux jours par rapport au rythme cadré de la contraception hormonale. Ca va. Tout va bien.

Autre changement. Ma peau est redevenue un peu plus grasse. Ou alors c’est à cause de la chaleur… je ne sais pas très bien. Je me suis promise de ne pas changer ma routine de soin justement pour voir, et surtout pour ne pas commencer trop tôt à agresser ma peau avec des produits trop décapants. De toute façon je laisse 6 mois à ma peau pour me montrer de quoi elle est capable.

Pour le reste, j’ai toujours la forme. Quelques douleurs au bas du ventre sont survenues vers la fin du cycle. Je pense que c’est normal vu qu’il faut quand même que mon corps réapprenne à travailler tout seul. Concernant la libido, qui est encore un sujet tabou et délicat à aborder, je dirais simplement que les hormones faisaient bien leur travail… Si tu vois ce que je veux dire.

Voilà. Je te ferais peut être un autre bilan dans quelques temps. Je ne sais pas quand exactement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s